Les partenaires du projet

Les organismes partenaires

IRSTEA

Pour mieux affirmer ses valeurs, le Cemagref devient Irstea.

Irstea (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l'Environnement et l'Agriculture) est un organisme public de recherche qui, depuis plus de 30 ans, travaille sur les enjeux majeurs d’une agriculture responsable et de l’aménagement durable des territoires, la gestion de l’eau et les risques associés, sécheresse, crues, inondations, l’étude des écosystèmes complexes et de la biodiversité dans leurs interrelations avec les activités humaines. Cet établissement emploie 1400 personnes dont 450 chercheurs et ingénieurs répartis sur 9 centres en France.

Le centre de Lyon, axé sur le domaine de l'eau est divisé en deux unités de recherche:

L’unité MALY a pour objectifs de fournir des réponses opérationnelles pour le diagnostic des pollutions, notamment toxiques, et des perturbations induites par les ouvrages hydrauliques ou les aménagements de rivière. L’unité mène aussi des recherches, des activités d’expertise et d’appui technique pour l’amélioration de la qualité des milieux aquatiques et la réduction des rejets liés aux activités humaines.

Les équipes impliquées dans le projet ARMISTIQ :

 

Contact : COQUERY Marina

 

Pour en savoir plus:


 

 

 

CIRSEE Suez Environnement

Les ressources naturelles ne sont pas infinies. SUEZ ENVIRONNEMENT et ses filiales s’engagent au quotidien à relever le défi de la protection des ressources en apportant des solutions innovantes à des millions de personnes et aux industries.

Le CIRSEE (Centre International de Recherche Sur l'Eau et l'Environnement) créé en 1981 est le principal centre d'expertise de SUEZ ENVIRONNEMENT. Au-delà de ses missions de recherche sur l’ensemble du cycle de l’eau, le CIRSEE assure aussi quotidiennement des missions d’assistance technique et de formation. Fort de 120 experts et en collaboration avec plus de 50 partenaires en France et à l’International, le CIRSEE a souvent été et reste pionnier dans le développement et la mise en œuvre de technologies innovantes dans ses métiers.

 

Contact : MARTIN Samuel

 

Pour en savoir plus:

logo_Suez

 

 

 

 

EPOC-LPTC Université Bordeaux 1

Le laboratoire de Physico- et Toxico-Chimie de l’environnement (LPTC) possède une longue expérience dans le domaine de l'étude des contaminants organiques de l'environnement. Le laboratoire a aussi plusieurs années d'expérience dans le domaine de l'étude des cycles biogéochimiques des contaminants organiques et dans celui de l'étude de leur impact toxicologique environnemental. Son activité de recherche est focalisée d'une part sur des développements méthodologiques pour l'analyse des polluants chimiques dans l'environnement. D'autre part, le LPTC étudie les phénomènes biotiques (bioaccumulation, activation métabolique, biodégradation) et abiotiques (photo-oxydation, sédimentation, oxydation thermique et chimique…) qui conditionnent la présence des contaminants dans l'environnement. Il étudie aussi les mécanismes qui conditionnent la toxicité des contaminants et a développé de nombreux travaux de recherche dans le domaine des biomarqueurs d'exposition et d'éffets.

Dans le cadre du projet ARMISTIQ, le LPTC apportera:

  • son expertise dans le domaine de l'analyse des contaminants organiques à l'état de traces dans les matrices environnementales complexes
  • son savoir-faire dans le domaine de la préparation de l'échantillon et des couplages de chromatographie en phase gazeuse et liquide avec la spectrométrie de masse (GC/MS, GC/MS/MS, LC/MS, LC/MS/MS, GC/TOF, LC/TOF)

 

Contact : BUDZINSKI Hélène  

 

Pour en savoir plus:

logo LPTC EPOC2logoUBlogo epoclogo CNRS

 

 

L'organisme financeur

ONEMA

L’Office national de l’eau et des milieux aquatiques est un établissement public national relevant du service public de l’environnement. L’Onema a été créé par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 et le décret d’application du 25 mars 2007. Sa création vise à favoriser une gestion globale et durable de la ressource en eau et des écosystèmes aquatiques. Elle s’inscrit dans l’objectif de reconquête de la qualité des eaux et d’atteinte des objectifs de bon état écologique fixés par la directive cadre européenne sur l’eau du 23 octobre 2000.

 

Contact : LACOUR Céline

 

Pour en savoir plus:

Lien Permanent pour cet article : https://armistiq.irstea.fr/les-partenaires-du-projet/